Hélène

Hélène Ysebaert (Damart France)

  • parle-nous du projet :

Le projet pour lequel j’ai sollicité la fondation OSS émanait de l’association «générations et culture» pour le dispositif «un toit à partager». Il s’agissait de financer une série d’animations pour permettre aux herbergeurs séniors et aux hébergés de se rencontrer. L’objectif : créer du lien social, cultiver le sentiment d’appartenance et partager ses expériences.

  • raconte-nous ton expérience en tant que marraine :

Découvrir le monde associatif au côté de «générations et culture» a été riche en apprentissages et en émotions. Au-delà du côté humain, naturellement induit par leurs missions, ce sont des gens très «carrés» et très constructifs. À plusieurs reprises, nous nous sommes entretenues avec Anne-Sophie Lapalus, la directrice de l’association. Elle a passé beaucoup de temps à m’expliquer comment ils travaillent, quel est leur réseau, quelles sont leurs problématiques, etc, etc… et quels sont leurs projets… Ils en ont beaucoup ! Il y a tant à faire pour construire de bonnes pratiques intergénérationnelles, que les idées ne manquent pas !
Malgré tout le bon sens de leurs actions, j’ai compris les difficultés d’avoir le financement nécessaire pour monter leurs différents projets. Comme il s’agit d’une association à but non lucratif (et déclarée d’intérêt général, s’il-vous-plaît !), elle fonctionne uniquement grâce aux subventions d’acteurs plublics ou privés (comme la fondation OSS).
J’ai également été invitée au comité de pilotage au mois de décembre et pu bénéficier d’une présentation globale, chiffrée et argumentée de leur activité durant l’année 2018.
J’ai eu l’honneur de leur remettre un chèque de 3.000,00€ au mois d’avril lors d’une petite cérémonie chez Damart, où nous avons accueilli pendant une semaine une exposition de photos de leurs duos «hébergeurs-hébergés». Suite à cela, l’association a fait 2 posts de remerciement sur leur page FB.

  • qu’est-ce qui t’a plu ?

Contribuer à une action altruiste.
Découvrir un autre univers que celui de mon entreprise.
Faire l’expérience du pragmatisme qui a du cœur.

  • ton expérience en 3 mots :

Investissement et satisfaction personnels

  • témoignage de l’association :

Ils sont très reconnaissants à la fondation pour leur financement et m’ont également remercier chaleureusement pour mon investissement personnel.