Mardi 12 octobre avait lieu une inauguration sur le site de Damartex. Un projet datant d’avant la crise du Covid a pu enfin voir le jour et les Roubaisiens pourront le constater prochainement.  

Lutte contre illectronisme, accompagnement des séniors et projet associatif, voici ce que l’association ICIÉLÀ et la Fondation ON SENIORS’SIDE ont mis en place. 

 

Une rencontre hasardeuse, la Genèse du projet :  

Cette idée de la lutte contre l’illectronisme chez nos séniors commence lorsque la directrice de la Fondation, Joséphine Biernacki participe à un groupe de réflexion avec le projet “co-concervoir la ville de demain” et l’idée de lutter contre l’illectronisme chez les séniors en allant à leur rencontre a immergée. De là, elle contacte François, un salarié chez Damart qui est intéressé par le projet. Il reprend le flambeau donc et réfléchit à l’association qui pourrait être concernée par cette problématique.  

Lors d’une après-midi, Amandine Corby vient rechercher son fils chez François qui jouait avec le garçon du parrain. Pendant une discussion, les deux adultes se rendent compte qu’ils avaient des objectifs communs et surtout concernant les séniors. C’est là que le projet Digibike est né. 

 

Le but, construire un triporteur pour aller au cœur des quartiers Roubaisiens à la rencontre des séniors et connaître réellement leurs manques et leurs besoins numérique. Pour cela, le vélo au couleur de l‘association, ira dans les différents centres sociaux de Roubaix avec un questionnaire pour pouvoir accompagner les séniors par la suite. Ce questionnaire permet de constater plusieurs résultats à savoir : l’autonomie de la personne, ses besoins, son niveau en français …  [/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

Une fois le questionnaire répondu, des cours de français ou des formations chez ICIÉLÀ ou Emmaus connect avec qui ils sont en partenariats seront proposées. Tel est le projet Digibike. 

Depuis quelques mois, une autre personne a repris l’association en parrainage. Pauline s’est portée volontaire pour ce projet qui fait sens comme le montre ce témoignage.

Le lancement du Digibike, l’inauguration du triporteur :  

C’est donc le mardi 12 octobre que l’inauguration de ce projet a eu lieu. Le site de Damartex a accueilli l’association tout le long de l’événement pour permettre aux salariés et aux personnes concernées par le projet de venir poser des questions sur l’organisation et le fonctionnement du Digibike. Nous sommes donc aller à la rencontre de la directrice de l’association, de son équipe et surtout de Maxence, le conducteur du digibike, qui nous ont partagé leurs expériences et leurs volontés d’aller aider les séniors dans le numérique.  

C’est quand les projets prennent formes que la Fondation prend sens et c’est la raison pour laquelle nous invitons tout le monde à soutenir les associations : https://iciela.fr/elementor-1322/